Rédaction web : vous travaillez du chapô ?

Le « chapô » est ce petit paragraphe généralement en gras qui débute un article ou un billet sur un blog ou un site web. Constitué d’un cinquantaine de mots, il est la seconde accroche après le titre de votre article et doit, lui aussi, inciter à aller plus loin dans la lecture de celui-ci.

Chapô bas pour le chapô beau

Votre article est comme le blé au soleil, il est en train de mûrir (vous aussi) avec déjà une première approche. Vous avez défini votre cible, décidé du ton que vous allez employer, choisit et écrit le titre de votre article (ou pas encore si, comme moi, celui-ci s’impose de lui-même à la fin.)

Il va falloir maintenant entrer dans le vif du sujet et synthétiser votre billet ou article dans un petit paragraphe que l’on nomme aussi « chapô ».

le chapô en rédaction web

Ce petit texte, en plus du titre, doit permettre au lecteur de savoir exactement de quoi vous allez parler en suivant. Il doit résumer parfaitement le sujet de votre article en répondant à des questions comme « qui », « comment », « quoi », « où », « pourquoi » et « quand ».

Plus loin, vous pourrez éventuellement répondre à deux autres questions selon la teneur de votre article : « Comment » et « Combien ».

Bien souvent, il n’est pas possible de caser les réponses à toutes ces questions dans un texte de 30 à 50 mots. Privilégiez alors le « qui » et le « quoi ».

Le chapô claque

Après le titre, le chapô de votre article est souvent la seule partie visible sur un blog, placé au dessus de la ligne de flottaison. Le chapô contient les informations primordiales, le message que vous voulez faire passer à vos lecteurs.

En complément du titre et des sous-titres, un bon chapô dévoile les informations essentielles contenues dans le reste de l’article. D’après les études menées sur la façon de lire le web, 95% des internautes lisent le chapô dans son intégralité, autant dire que c’est une partie de votre article qui ne doit pas être négligée.

Pour le quatrième billet de ce blog, nous nous pencherons sur les bonnes pratiques à mettre en oeuvre pour la rédaction de la suite de votre article.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s